Article

L’ABONDANCE EST LA CONSÉQUENCE DE LA JOIE

Commence à chercher à être heureux et tu seras riche. Non en effet ce n'est pas l'argent qui fait le bonheur, c'est tout l'inverse. Que ce soit abondance matérielle ou immatérielle, tout commence par apprendre à générer un capital illimitée de joie à l'intérieur de soi.  Je suis convaincue que la joie vient du mouvement de la vie. Le mouvement est joie et la joie est mouvement: nous allons voir ls 3 grands domaines par lesquels il est important de garder du mouvement. Si vous n'avez pas l'abondance que vous souhaitez qu'elle soit matérielle (travail satisfaisant, bonne clientèle, salaires valorisants, revenus, maisons ... ) ou immatérielle (amour relation confiance paix intérieure... ) c'est certainement parce que l'un de ses domaines n'est plus suffisamment en mouvement ! 

Commence à chercher à être heureux et tu seras riche. Non en effet ce n’est pas l’argent qui fait le bonheur, c’est tout l’inverse. Que ce soit abondance matérielle ou immatérielle, tout commence par apprendre à générer un capital illimitée de joie à l’intérieur de soi.

Je suis convaincue que la joie vient du mouvement de la vie. Le mouvement est joie et la joie est mouvement: nous allons voir ls 3 grands domaines par lesquels il est important de garder du mouvement. Si vous n’avez pas l’abondance que vous souhaitez qu’elle soit matérielle (travail satisfaisant, bonne clientèle, salaires valorisants, revenus, maisons … ) ou immatérielle (amour relation confiance paix intérieure… ) c’est certainement parce que l’un de ses domaines n’est plus suffisamment en mouvement !

Pas le temps de lire ou un envie d’écouter pendant un voyage?

Pour accéder au Podcast CLIQUEZ ICI

Nous parlons ici d’abondance réelle: un compte bancaire bien rempli mais au prix de notre santé et dans un boulot qui ne nous fait pas vibrer, ce n’est pas pour moi la véritable abondance… Nous voulons recevoir argent et revenus tout en bénéficiant aussi de l’abondance dans tous les domaines.

Avez – vous réellement ouvert la porte à cette abondance dans votre vie? C’est à dire: avez-vous les clés pour vous connecter en continu ou presque au sentiment profond de joie et d’enthousiasme pour la vie à l’intérieur de vous?

Dans cet article et dans son podcast, nous examinons 3 « fontaines de joie » que vous pouvez réactiver dans votre vie: le mouvement dans le corps le mouvement dans l’espace et le mouvement dans l’esprit.

Si vous n’avez pas l’abondance que vous souhaitez qu’elle soit matérielle (travail satisfaisant, bonne clientèle, salaires valorisants, revenus, maisons … ) ou immatérielle (amour relation confiance paix intérieure… ) c’est certainement parce que l’un de ses domaines n’est plus suffisamment en mouvement.

Le mouvement dans le corps

Notre corps est naturellement fait pour bouger. Si vous êtes depuis trop longtemps sans activité, du fait de votre travail, de vos enfants, de vos obligations… vous pouvez ressentir une forme de mal-être, de tristesse qui vient uniquement du fait que votre corps ne bouge plus assez: il est utilisé de manière fonctionnel pour le travail, la conduite et le quotidien comme une petite machine mais il n’a plus son espace de mouvement vital et de jeu.

Le corps adore jouer par le mouvement. Ce mouvement physique produit des hormones de bien-être et remonte notre énergie immédiatement. Lorsqu’on a perdu l’habitude de bouger, on a souvent du mal à s’y remettre.

3 astuces à ce sujet qui peuvent vous aider : 1. Faire un petit peu même juste 5 minutes par jour 2. Faire uniquement quelque chose qui nous plaît et est ludique pour nous 3. Se connecter à une personne qui fait avec nous.

Faire un petit peu par jour : quelques minutes pour gagner contre l’inertie suffisent. Souvent jour après jour, c’est naturellement qu’on aura envie d’allonger le temps de mouvement, d’exercice, de jeu.

Quelque chose qui nous plaît: ne faites pas vos mouvements par « devoir »! Trouver quelque chose qui vous amuse, que ce soit avec musique, un ballon, de la danse… la routine de 15 minutes de Body Art Healing est particulièrement efficace: car la mise en mouvement est construite pour défaire les tensions et ancrer le corps à la terre. Cependant le plus important dans un premier temps est de ressentir joie et bien-être par la pratique de mise en mouvement.

Se connecter à une personne : un jogging avec un de ses proches ou un ami est très motivant, ou par le biais de vidéos pour recevoir l’énergie du professeur, ou à un groupe (de randonneurs, une équipe de sports).

Remettre le corps en mouvement n’est pas juste pour s’assurer une image esthétique, des muscles ou la santé. C’est aussi et avant tout pour remonter votre niveau d’énergie: la capacité à changer de boulot, à sortir d’une relation toxique, à gagner la confiance de ses équipes … va dépendre de l’énergie que vous avez, que vous dégagez, avec laquelle vous abordez la vie et les autres. Et cette énergie est alimentée par votre corps en mouvement : c’est lui qui « recharge » ses propres batteries par le jeu, l’action et la détente que procure l’activité physique.

Le mouvement dans l’espace

Le mouvement « géographique » : ce que j’observe lors des improvisations en Body Art Healing c’est que si l’un des participants reste trop longtemps au même endroit de la salle il perd son inspiration, il se retrouve perdu et le mental reprend le dessus sur la créativité naturelle du corps libre en mouvement.

Rester trop longtemps au même lieu sans mouvement ni direction vient contrarier une partie archaïque en nous dont je parle dans « Mon corps a des choses à me dire » : le nomade intérieur. Cette partie de nous hérité d’une humanité ancestrale, lorsque les hommes avaient à parcourir des étendues pour trouver leur gibier …

Nous avons un besoin profond de découvrir régulièrement de nouveaux espaces. Cet élan vers le large a été beaucoup amoindri voir supprimer par notre mode de vie sédentaire, le travail, la voiture, la société moderne, l’éducation…

Si l’on ne change pas d’espace, qu’on a toujours les mêmes lieux, murs, rues, autour de soi, cela a un côté « sécurisant », mais une partie de nous au fond ne vibre plus. Celle qui a envie d’aventure, de changement, de découverte, de liberté.

Parfois une forme de tristesse voire de dépression vient du fait que vous êtes resté trop longtemps au même endroit: ville qui vous déplaît, appartement trop petit, maison liée à un passé… Il est temps pour vous de retrouver un endroit dans lequel vous vous sentez « vivant ».

Pour cela posez-vous simplement la question :

« Est-ce que je me sens bien là où je suis? Quels besoins ne sont pas satisfaits dans ce lieu? De quoi est-ce que j’aurais besoin à la place? »

Et mettez – vous en action pour bouger. Il va falloir vous mettre en route et dépasser la procrastination.

Un déménagement, un changement de vie vous met toujours face aux résistances de l’ego qui ne veut pas lui être dérangé. Il va alors freiner des 4 fers et vous enfermer dans le statu quo : la peur de manquer, de perdre ce qui est acquis est la plus grande. Le mental regarde ce qu’il perd pas ce qu’il pourrait gagner. Il vous ferme alors la porte de nouveaux possibles en vous gardant au même endroit.

Le risque si l’on reste trop longtemps dans une situation qui n’est plus vivante pour soi c’est qu’on va s’y éteindre. Lorsqu’on tombe vraiment « au fond du trou » il est encore plus difficile de « remonter » et d’opérer le changement car il faut d’abord retrouver de l’énergie et sortir de la dépression.

Prenez les devants et changer de lieu avant d’être trop défaits! Votre changement de lieu sera peut-être inconfortable, mais il vous permet de rouvrir des possibles : nouvelles rencontres de personnes, découvertes d’activités, opportunités de travail, projets …

Ce qui est certain c’est que si vous restez dans un endroit où vous n’êtes pas bien, vous n’êtes pas en phase avec votre vie et elle vous le fera comprendre un jour ou l’autre. (problème de santé, rupture amoureuse, difficultés professionnelles… ) pour vous obliger à remettre en cause l’immobilisme.

En allant dans un lieu qui vous plaît, vous vibrez plus haut et retrouver de l’élan pour avancer: changement de lieu vous remet dans le courant de la vie : être au bon endroit au bon moment pour rencontrer les bonnes personnes. C’est ce qui nous porte vers la vraie abondance.

Le mouvement dans l’esprit

Savoir orienter nos pensées sur ce qui nous permet de retrouver la joie est la 3ème clé de l’abondance.

Si l’on a tendance à nourrir de la dépression ou de la tristesse et du mal être, c’est qu’au fond nous sommes prisonniers de croyances, de schémas de pensée qui provoquent ces émotions « lourdes » qui nous tirent vers le bas.

Lorsqu’on a trop longtemps pris l’habitude d’être dans ces manières de pensée qui ne sont pas les bonnes pour nous, nous avons du mal à changer cet état, nous sommes comme « addict » à notre mal être. Pour deux raisons:

  1. les circuits neuronaux qui ont été forgés par ses pensées se répactivent et répètent les schéma malgré nous
  2. une partie de nous, notre égo, notre « petit moi » se nourrit de notre souffrance. C’est ce qui lui permet de se sentir reconnu, exister. C’est notre âme qui elle se nourrit de joie et de liberté.

Les mauvaises pensées sont un peu comme de la « mal bouffe » mentale dont notre esprit mange cela comme une mauvaise nourriture. Lorsque l’on veut s’élever vers la joie cette partie « addict » résiste et contre attaque avec tous les arguments négatifs, les peurs et les doutes sur notre désir de mouvement.

Notre ego claque la porte au nez des opportunités pour nous de bouger et d’aller de l’avant en décidant que ce n’est pas possible …

Changer les mindset ne se fait pas tout seul. Il faut une aide extérieure pour arriver à « décrocher » de nos croyances. Nous sommes aidées à bouger dans notre tête pour voir les choses sous un autre angle.

Pour pouvoir maîtriser ce mental et cet esprit il faut savoir observer et contempler son propre esprit. Pratiquer la contemplation dans la paix, le calme. La méditation est une sorte d’immobilité très active.

C’est un mouvement fort que de savoir arrêter l’agitation du mental. On travail à la maîtrise de nos pensées dans tous mes programmes : si on pense mal on coupe la possibilité de créer de la joie dans notre vie.

Ces 3 grands pôles pour revisiter votre vie: lequel aimeriez vous « faire bouger? »

Mon équipe et moi sommes à votre écoute.

Bouger dans son corps

Bouger dans son espace : pour aller vers de nouveaux environnements.

Bouger dans son esprit

Le mouvement est créateur d’opportunités d’abondance.

Avoir une énergie plus élevée est attractif d’argent, de client, de la confiance d’une équipe… nous avons besoin de cette puissance vitale

Être dans un espace qui nous nourrit est important. Moi j’ai choisi un environnement naturel idéal pour mon corps pour vivre mais je change d’espace régulièrement pour pouvoir rencontrer de nouvelles personnes.

Bouger, changer d’espace, découvrir va nourrir l’abondance dans votre vie: nous donnons la possibilité à l’univers de nous envoyer des nouvelles possibilités par le jeu des synchronicités.

Enfin sachez que l’on ne peut recevoir l’abondance que si l’on est ouvert dans nos pensées à la recevoir. Cultiver la gratitude en maîtrisant la mental, en l’orientant vers ce qui nous met en joie est l’une des qualités à acquérir pour attirer une abondance stable et croissante dans la vie.

Cet article vous a plu ?

Derniers articles

Actualités

2 jours pour ouvrir le chemin du corps

L'important n'est pas d'y arriver mais d'essayer. Merci aux 10 participants motivés, engagés, qui ont pour certaines traversé la France, pour venir pratiquer 2 jours de Training Corporel de l'Acteur et mise en jeu de

Doit-on occuper l’espace?

On dit souvent qu'il faut prendre l'espace quand on est sur scène! Je propose une approche différente de doter l'acteur d'une présence magnétique qui capte l'attention du public de manière magique... Pour comprendre ce secret, voir

Comment je suis sortie des TCA grâce au Training

T.C.A Troubles du Comportement Alimentaire. T.C.A. Training Corporel de l'Acteur. Wouaou, je n'avais jamais fait le rapprochement. 2 acronymes pour une résilience désormais achevée. J'avais entendu dire que les TCA...

Recevoir l'article en PDF :

L’ABONDANCE EST LA CONSÉQUENCE DE LA JOIE

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les newsletter de Laurence Arpi. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.  En savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et de vos droits

Inscrivez-vous à ma newsletter

Restons en contact & suivez mon actualité.

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les newsletter de Laurence Arpi. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.  En savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et de vos droits