Article

Pourquoi le travail du corps nous libère?

“Créer sa propre danse, élaborer sa propre partition, tel est le but d’un training où la technique vise à développer les impulsions vivantes d’un corps qui n’est pas seulement instrument plastique, mais corps-vie, corps-mémoire“

“Créer sa propre danse, élaborer sa propre partition, tel est le but d’un training où la technique vise à
développer les impulsions vivantes d’un corps qui n’est pas seulement instrument plastique, mais corps-vie,
corps-mémoire“

Dans son article « Grotowski et Barba : sur la voie du théâtre-danse »* Monique Borie résume ainsi la conception du corps dans le théâtre physique.

« Le corps-vie, le corps-mémoire » c’est à dire un corps qui nous met en lien avec nos émotions.

Quand nous vivons une expérience magnifique, c’est notre corps qui engramme les sensations plaisantes, les émotions et les envies de retrouver ces sensations en répétant des expériences qui nous procure ce plaisir.

Quand nous sommes blessés et que nous recevons de la violence ou que nous vivons une expérience qui nous heurte, le corps de même enregistre les sensations et émotions déplaisantes liées à ce vécu.

Si il les garde en lui, cela devient raideurs, douleurs et maladies. De nombreuses disciplines ont établi le lien entre la physiologique et le psychologique ces dernières décennies.

En théâtre physique, l’intérêt de passer par le corps est de convoquer ses mémoires pour servir le jeu d’acteurs. Le training a ainsi au regard d’une approche « développement personnel » un effet libérateur puissant.

Le corps se dénoue, les émotions de libèrent et sont immédiatement remise en mouvement sous forme d’énergie vitale.

L’entrainement permet à l’acteur de devenir ce qu’Antonin Artaud appelait un « athlète affectif ».

Il joue du corps en lien direct avec le coeur. Le mental est court-circuité: c’est le moment de grâce sur scène.

Quand l’acteur, l’espace, le public font « un » dans la même émotion.

Mettre « son coeur sur scène », son coeur en scène, est le summum de l’art de l’acteur, du conférencier, de celui qui réalise cet acte fou et si courageux de vouloir partager une histoire à d’autres humains pour les inspirer!

Pour se préparer à la scène et être le meilleur dans votre présentation, toucher le public et passer avec puissance votre message, venez découvrir et pratiquer lors de l’atelier du 14 mai avec moi à Paris: Training Corporel et direction de l’acteur, de 9h à 15h Salle de la Rotonde à Bercy Beaucoup!


*Dans Études théâtrales 2010/1-2 (N° 47-48), pages 55 à 65

Cet article vous a plu ?

Derniers articles

Actualités

Est-il narcissique de monter sur scène?

On dit souvent que les acteurs sont "narcissiques"...  Le théâtre qui passe par le corps propose une autre vision,  issue en particulier des traditions asiatiques : le lien au "Grand Tout".  Mettre son coeur sur scène demande cette

Le leadership de coeur en corps

40 dirigeants qui ne s’y attendent pas et plongent dans l’univers du training corporel de l’acteur, c’est un défi, un risque. J’étais sur la sellette en compagnie d’un co-formateur qui lui vient… de l’armée. Un regard croisé

Recevoir l'article en PDF :

Pourquoi le travail du corps nous libère?

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les newsletter de Laurence Arpi. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.  En savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et de vos droits

Inscrivez-vous à ma newsletter

Restons en contact & suivez mon actualité.

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les newsletter de Laurence Arpi. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.  En savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et de vos droits